RIP Dead Island : Epidemic

Par dans WTF |  

Il y a des moments comme ça où tu te lances dans la beta fermée d’un jeu et tu te rends compte qu’en faite… il est bien !  Alors tu le squattes et tu suis son évolution au fil des patchs et des améliorations, le tout avec la passion d’un petit gros américain pour son hamburger préféré. Tu rêves déjà de tous les futurs héros, armes, maps et autres ajouts que les développeurs feront. Tu imagines l’engouement que créera le jeu à sa sortie officielle ! Mais en faite ça… c’est sans compter sur ces abrutis de développeurs/producteurs qui plantent le jeu après un an et dix mois de beta !

Un MOBA avec des zombies c’est un ZOMBA

Pour que tu comprennes bien mon désarroi, laisse moi t’expliquer pourquoi ce jeu sortait du lot. Le concept et l’expérience ingame de ce Dead Island version MOBA laissait espérer le meilleur pour l’avenir tant il se démarquait. Pour ceux qui se disent encore « c’est quoi un MOBA ? » comprenez que cette acronyme signifie : Multiplayer Online Battle Arena. En français ça donne : arène de bataille multijoueur en ligne (honte à toi, j’ai dû traduire !).

Toi et ton équipe devez dominer une carte fermée où se trouve une série d’objectifs face à deux équipes adverses. Pour Dead Island : Epidemic, l’objectif était d’être le premier à remplir son camion de « supplies ». Pour en obtenir, il fallait capturer des points, tuer des zombies et abattre les boss. Le tout étant aussi convoité par les autres équipes, on finit toujours par se taper sur la tronche.

def-point recup-supplies baudet depose def-team dead

Les autres équipes ?

Oui j’ai écris « les autres ». Pas parce que je ne sais pas compter mais parce que face à toi il y avait bien 2 équipes et non pas une seule comme dans la plupart des autres MOBA. Ce qui change tout ! Imagine 3 équipes de 4 joueurs courant à travers la carte et n’attendant qu’un petit moment de faiblesse de la part des autres pour en profiter ! Ce coté PVP à 3 factions rend le jeu moins linéaire. Car contrairement aux jeux où 2 camps vont avancer ou reculer sur deux-trois couloirs, ici la configuration est plutôt triangulaire. Avancer vers une team peut augmenter le risque de se faire prendre à revers par une autre.

Par exemple : ta team « orange » peut se battre bec et ongles contre la team « bleu » afin de revendiquer un point de capture. Finalement après un team-fight bien serré vous finissez par les renvoyez au respawn. Vous commencez alors à capturer le point quand soudain, la team « verte » débarque et vous achève. argh !

Autre exemple : si ta team roxxe du poney et va remporter la partie, les autres seront « gentiment » autorisés à venir piller les supplies dans ton camion. Les deux teams adverses peuvent même décider de se liguer contre ton équipe pour l’empêcher de gagner. Jusqu’à ce que l’une de ces deux teams finisse par trahir cette collaboration et remporter la partie, salauds !

def car

Et les zombies dans tout ça ?

Autre point fort du jeu, c’est l’aspect PVE dans le mode PVP. Ici les monstres ne sont pas là pour s’affronter entre eux afin d’arriver à ta base, non. C’est juste des zombies qui veulent te bouffer ! Avec ce petit coté left 4 dead qui fait que les zombies spéciaux peuvent te chopper et t’empêcher de jouer pendant que tes compagnons vifs d’esprit et réactifs viennent te sauver (ou pas). Là où ça se complique, c’est que l’une des teams en face pourra aussi en profiter : le plaisir de taper un joueur immobilisé par un « smoker », huhu.

Se faire tuer pendant qu'un zombie ne te lâche pas, c'est rigolo... uniquement quand ça arrive aux autres.

Se faire tuer pendant qu’un zombie ne te lâche pas, c’est rigolo… uniquement quand ça arrive aux autres.

Héros survivants de l’apocalypse zombie des îles paradisiaques

L’un des ingrédients indispensable d’un bon MOBA, c’est un bon design de héros. Des personnages jouables badass avec un charisme fou et des mécaniques de jeu originales. Certains persos sont vraiment réussis et ne plus pouvoir les incarner me manque cruellement… je ne les jouerais plus jamais ! Dure.

Voici quelques uns de ces portés disparus :

Roy : En face de toi, ce touriste américain te prend en photos avec un flash énorme qui te brûle les rétines et puis se met en boule pour te rouler dessus. Dans ta team, c’est un support bien mobile et rigolo qui te file des burgers pour te soigner.

Roy : En face de toi, ce touriste américain te prend en photo avec un flash énorme qui te brûle les rétines et puis se met en boule pour te rouler dessus. Dans ta team, c’est un support bien mobile et rigolo qui te file des burgers pour te soigner.

Wanta : Un support heal qui fear. Elle se transforme en fantôme et instant rez ses alliés. Je vis secrètement une histoire d'amour avec cette princesse vaudou mais ce n'est pas dans le jeu.

Wanta : Un support heal qui fear. Elle se transforme en fantôme et instant rez ses alliés. Monster vit secrètement une histoire d’amour avec cette princesse vaudou mais ce n’est pas dans le jeu.

Hermann : papy cool...

Hermann : Un papy aviateur allemand qui saute en parachute au dessus de ta tête, t’envoi son dirigeable-mitraillette et bombarde la zone ennemie en support aérien.

Et les autres :

ss_a13820bc0b3d86420d1915d5003247648f5d005e.1920x1080 Fuse Amber_Survivor Mutated Berg Hailey Bryce-armored

 

Et là c’est le drame…

Maintenant que c’est devenu ton jeu préféré et que tu as attendu avec impatience la release pendant près d’un an et dix mois de beta, l’équipe du jeu t’annonce l’arrêt total des serveurs ! WHAT ?! NAAAAAAAN !!

C'est qui ce "Team Dead Island : Epidemic" que je lui pète les rotules ?

C’est qui ce « Team Dead Island : Epidemic » que je lui pète les rotules ?

Une annonce qui vient achever la longue période de silence radio de la part de l’équipe de dev et confirmer les craintes des joueurs :

« Over the past weeks and months we’ve been evaluating how to proceed with Dead Island: Epidemic and looking towards the future for the game. We’re sad to announce today that we’ve come to the conclusion to cease further development.”

Autrement dit : « Tiens, on a réfléchi à l’avenir du jeu et on s’est dit qu’il fallait cesser le développement. » Ha ouai, ok. NAAAAAAN ! Mais non ! Ce n’est pas possible ! Pourquoi un tel jeu devrait disparaître ? Pourquoi quand tu sais qu’il est aussi bon !

Le jeu avait réellement un gros gros potentiel ! Un diamant brut qui n’avait besoin que d’être peaufiné, une putin de bonne base pour un jeu fun. Alors que les clones de LOL se multiplient, DIE (Dead Island : Epidemic) avait un gameplay, un background et un PVP bien différent. De par son originalité, son design, son gameplay et son PVP à trois équipes, ce jeu aurait pu se faire une place de choix à coté des autres MOBA. Et prouver qu’il n’y a pas que l’héroic fantasy dans la vie.

En faite, il ne restait plus qu’à ajuster son modèle économique, lancer le jeu et à le faire vivre bordel ! Les gars : VOUS AVEZ CHIÉ DANS LA COLLE ! Autant d’investissement et un jeu fun en bonne voie… alors pourquoi arrêter ?

#1 : Le jeu en beta ouverte n’a-t-il pas rassemblé assez de joueurs et la production a-t-elle eu peur? 

Mais c’est ce qui arrive lorsque l’on ne communique pas grand chose. C’est vrai quoi ! Il faut créer de la « hype » autour de son jeu, montrer pourquoi il est plus génial que ta propre vie. Créer l’engouement, comme le fait actuellement Blizzard avec son Overwatch.

#2 : Le modèle économique était-il mauvais ?

cash-shop

Du free-to-play qui te propose d’acheter des boosters d’exp et des consommables in-game c’est pourri pour un jeu PVP depuis … toujours ! À coté de ça le cash-shop te propose d’acheter des persos. Ok c’est déjà mieux, ça se fait, ça marche sur LOL, pas de problème. Sauf qu’ici y’a pas de rotation gratuite des personnages ! Si t’essaie pas le perso, t’as pas envie de l’acheter bande de bananes atrophiées du bulbe !

Il manque aussi un type d’achat important dans ce free-to-play : le skin qui tue et qui te rends plus beau et plus important que les (pauvres) autres joueurs. C’est bien connu, sur des jeux comme LOL et HOTS, une fraction des joueurs achètent les jolies modèles alternatifs de leurs héros préférés. Comme ça, le joueur a un beau perso, la production a de l’argent et cet achat ne donne pas d’avantage in-game ! Tout le monde il est content. Et ici? Zéro, nada, rien!

De plus le cash shop ne donnait pas spécialement envie. Beaucoup trop basique, pas assez de mise en valeur des produits, pas de promotions exceptionnelles … Bref, le cash-shop a du faire un flop durant cette beta. Mais qui est prêt à dépenser de l’argent sur un jeu qui a l’air de s’éterniser en phase beta ? Certains l’ont fait… et aujourd’hui ils n’ont plus accès à leurs achats…

#3 : Les producteurs et les développeurs n’étaient pas sur la même longueur d’onde ?

DeeppSilver---Stunlock-Studio

Le jeu est produit par Deep Silver qui possède la licence Dead Island et développé par Stunlock Studios qui est connu (un peu) pour son autre MOBA : Bloodline Champion.
D’un coté, une production qui éprouve des difficultés à sortir ses jeux (Dead Island sort avec plusieurs années de retard, les dev de Dead Island 2 sont virés du projet…)  et de l’autre coté, des développeurs qui n’ont jamais su mener un projet à un top niveau. Oui car déjà à l’époque, leur Bloodline Champion avait du potentiel et était un précurseur dans le genre…Ajoutez à ça des visions divergentes sur l’avenir jeu, des beta testeurs ignorés par les dev, un matchmaking incohérent, le développement du mode coop à 4 sur un jeu à vocation PVP, la désertion des joueurs, etc. La production a eu de bonnes raisons de mettre fin au projet.

#4 : Est-ce la fin de la mode zombie ?

L’apocalypse zombie ne plairait elle plus ? On en a trop vu ? Mais en même temps c’est intemporel et increvable… comme un zombie en faite. T’en pense quoi?

La série Z Nation

La série Z Nation

RIP DIE !

Voilà ! 532h de jeux, de plaisir et de matchs enragés pour au final voir le jeu sombrer dans l’oubli. On entendra peut-être plus jamais parler de ce jeu et c’est bien dommage. Il ne reste que l’espoir fébrile de voir Deep Silver confier le bébé à un autre studio qui fera de ce jeu un vrai free-to-play digne de ce nom. On peut toujours rêver. En attendant : DIE est mort ! Tu resteras pour toujours dans nos mémoires de gamers.

RIP-DIE

 


Vidéos

Dead Island Epidemic : Let’s Play COOP

Dead Island Epidemic : Hermann – Défenseur – Let’s Play PVP

Dead Island Epidemic : Xian Mei – Assassin – Let’s Play PVP